03 87 75 59 67

Home » Informations » Adhésion » Pourquoi se syndiquer ?

Pourquoi se syndiquer ?

Pourquoi se syndiquer ?
Un syndicat de salariés a pour mission de défendre les intérêts matériels et moraux de ses adhérents. L’histoire des relations sociales nous a appris que seul, nous sommes vulnérables, mais que, regroupés, nous pouvons obtenir des salaires décents et des améliorations des conditions de travail.

Force Ouvrière : la force de l’unité
Force Ouvrière est une confédération qui syndique tous les salariés (actifs ou retraités), quelque soit son secteur (public ou privé) et son métier. Cette caractéristique permet une vision d’ensemble de la situation, indispensable pour les revendications nationales interprofessionnelles.

retirer-2-sans

Les fédérations professionnelles regroupent des syndicats de secteurs d’activité, ayant des revendications communes. Le SNFOLC appartient à la Fédération Nationale de l’Education et de la Culture et de la Formation Professionnelle (FNEC FP) qui regroupe, notamment, tous les salariés fonctionnaires d’Etat intervenant dans les établissements scolaires.

Les syndicats Force Ouvrière sont également regroupés en 105 Unions Départementales (UD). Chaque Union Départementale, comme chaque fédération a une grande autonomie d’initiative et de fonctionnement démocratique.

Lorsque vous adhérez à Force Ouvrière, votre cotisation est versée au syndicat de base qui reverse le prix :

– de la carte à la confédération.
– de 12 timbres à l’Union Départementale.
– de 12 timbres au syndicat national

Le surplus sert aux dépenses du syndicat départemental.

Le Syndicat National Force Ouvrière des Lycées et Collèges (SNFOLC)

mutations musicales

Notre syndicat intervient de deux façons, individuelles et collectives, grâce aux mandats obtenus lors des élections :

– Nos commissaires paritaires interviennent, dans les commissions paritaires où sont discutés les avancements, les mutations et autres décisions administratives de la carrière. Ils informent les adhérents des résultats des interventions ; ils informent et conseillent sur les voies de recours.
– Nos représentants aux Comités Techniques interviennent dans ces derniers pour défendre les intérêts des établissements lors de la préparation de la rentrée suivante.

Sur le terrain, les représentants Force Ouvrière interviennent également :

– à la demande d’un adhérent, avec des règles de confidentialité, auprès de l’employeur, rectorat ou parfois établissement, pour défendre les droits non respectés.
– à la demande d’un établissement, il agit par le dialogue (nous sommes reçu régulièrement par le recteur et par le directeur académique des services départementaux) ; il agit par la pétition et la manifestation, au plan local et national, par la grève si nécessaire.
– sur des problèmes locaux. Le syndicat cherche l’action commune avec d’autres organisations syndicales chaque fois que la revendication peut être commune.

Chaque année, l’adhérent est convié à au moins deux assemblées générales du syndicat départemental. Les décisions d’organisation et d’action y sont prises démocratiquement.
Lorsqu’un établissement compte plusieurs adhérents, ils se constituent en section d’établissement et interviennent en tant que tel localement avec le soutien du syndicat départemental.

L’assurance professionnelle complémentaire « protection vie professionnelle » 

Vous êtes adhérent FO : vous êtes protégé par une assurance professionnelle complémentaire.
Notre fédération a signé un contrat collectif « protection vie professionnelle » avec la MACIF qui couvre individuellement chacun des adhérents de la FNEC FPFO à jour de ses cotisations.
Ce contrat avec la MACIF garantit pour chaque adhérent un accompagnement juridique en demande ou en défense face aux litiges qu’il peut rencontrer au cours de sa vie professionnelle et susceptible de l’opposer à son employeur ou à un tiers (parent d’élève par exemple).

Cette défense se fera de manière conjointe avec le syndicat qui continuera à suivre votre dossier.

  • En demande veut dire : vous demandez réparation à l’employeur ou à un tiers soit à l’amiable soit devant les tribunaux
  • En défense veut dire : vous vous défendez face à une demande de l’employeur ou une plainte d’un tiers.

Les litiges susceptibles de vous opposer à l’employeur sont limités aux sanctions disciplinaires, au licenciement pour insuffisance professionnelle, au harcèlement moral, et aux retenues sur salaires.
Le contrat ne couvre pas les accidents qui peuvent arriver dans les lieux de travail comme le vol ou le bris d’objets personnels comme les lunettes par exemples. Votre propre assurance responsabilité civile couvre normalement ses risques.
Le contrat ne couvre pas les litiges dont le fait générateur est situé avant le 1er juillet 2014.

En cas de problème, que devez-vous faire ?

Pour tout problème, vous contactez dans un premier temps votre responsable syndical. N’attendez pas pour le faire, le délai de prescription étant de 30 jours après les faits.
Le syndicat départemental prend contact avec l’administration et, s’il s’agit d’un problème relevant de l’application de l’article 11 de notre statut (protection fonctionnelle)1 , lui demande la prise en charge de votre défense juridique.
S’il y a refus d’application de l’article 11 par l’administration ou si cette dernière tarde à répondre, ou s’il y a urgence, alors votre syndicat départemental se charge de transmettre votre dossier à la fédération nationale. Votre dossier est ensuite envoyé à la MACIF qui donne son accord de prise en charge. Vous pouvez alors choisir un avocat pris en charge dans le cadre du contrat (attention, il y a une grille de prise en charge, à voir avec le syndicat, le plafond étant limité à 16 000 € par litige).

Vous pouvez consulter la notice d’information et les conditions générales de notre contrat avec la MACIF sur le site internet de la FNEC FP FO dans la partie réservée aux adhérents (demandez les codes d’accès à vos responsables départementaux).

 

L’Association Force Ouvrière des Consommateurs (AFOC)

afoc

L’adhésion à Force Ouvrière ouvre également accès à une association de consommateurs de qualité. Son but est la formation, l’information et la protection du consommateur. A Bordeaux, des permanences sont assurées tous les après-midi en semaine.
Si vous n’êtes pas syndiqué à Force Ouvrière, l’adhésion à l’AFOC passe par une cotisation annuelle de 35 euros.

L’aide juridique
Les Unions Départementales bénéficient de services juridiques compétents. Ils permettent d’apporter des réponses adaptées aux adhérents.
Par ailleurs, un partenariat avec la MACIF assure à tout adhérent la prise en charge financière d’un avocat en cas de plainte à son encontre, dans le cadre du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *