03 87 75 59 67

Home » Actualités » Rassemblement le 1er février contre la nouvelle évaluation des enseignants

Rassemblement le 1er février contre la nouvelle évaluation des enseignants

image1

  • Nancy : 15h devant le rectorat
  • Metz : 14h30 devant l’inspection académique

a

A l’appel de FO, la CGT et SUD

a

Rassemblements le 1er février

a

pour demander l’abandon de la nouvelle évaluation des enseignants !

 

En septembre 2015, le gouvernement présentait un projet d’accord pour une série de réformes : « Parcours Professionnel, Carrière et Rémunération » (PPCR). Comme son nom l’indique, ce protocole visait à modifier les modalités d’évaluation, de promotion et les grilles salaires. Malgré un avis majoritairement défavorable des syndicats (vote contre de FO, CGT et SUD), le gouvernement a décidé de passer en force et poursuivre ces réformes.

La déclinaison de cet « accord » dans l’enseignement a été élaborée depuis juin dernier. Voici les principales modifications :

  • Une nouvelle évaluation des enseignants: dans la nouvelle évaluation proposée par le ministère, l’enseignement de la discipline ne joue plus qu’un rôle secondaire. L’élaboration de projet et l’établissement de lien avec des partenaires extérieurs (associations, entreprises,…) seraient désormais plus importants pour un professeur que… d’enseigner !
  • De nouvelles grilles de passages d’échelon: les nouvelles grilles de changement d’échelon allongent la carrière. Elles augmentent la durée passée dans les premiers échelons, correspondant aux salaires les plus bas…

Compensation en trompe-l’œil, une « classe exceptionnelle » est créée. Mais elle ne concernera, au mieux, que 10% des enseignants en fin de carrière et la grande majorité d’entre eux ne pourront même pas y prétendre.

  • De nouvelles grilles de salaires: les nouvelles grilles présenteraient une légère augmentation de salaire… MAIS une partie des primes disparaissent… et on est loin de compenser les augmentations prévues des prélèvements sociaux… Résultat : les salaires des enseignants vont continuer de diminuer ! En 2020, les salaires seront équivalents à ceux de 2010.

Depuis le début, le SNFOLC dénonce des réformes qui ne visent qu’à faire des économies et à casser les statuts des fonctionnaires.

Force Ouvrière, avec la CGT et SUD, appellent à un rassemblement devant l’inspection académique le 1er février afin d’apporter les signatures demandant l’abandon du projet de réforme de l’évaluation des enseignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *